[Actualité] Le panache radioactif de Fukushima a atteint la France

L’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) a confirmé dimanche la présence dans l’atmosphère de traces d’Iode 131, un des composé radioactifs rejetés lors de l’accident de la centrale nucléaire de Fukushima (Japon). Malgré tout, l’IRSN affirme que les concentrations sont trop faible pour avoir un impact sur la santé humaine ou sur l’environnement.

Les autres éléments rejetés sont actuellement à des concentrations trop faible pour être détectés et donc avoir un quelconque impact.

Aucune trace de Césium 137, un autre élément rejeté par la centrale, n’a jusqu’ici été détecté si ce n’est dans un échantillon de mousse prélevé à Saint-Pierre-et-Miquelon le 18 mars et des échantillons de lait prélevés à Pélussin (Loire), Marcouria (Guyane) et Taravao (Tahiti), ce qui correspondrait au niveau habituel causé par les essais nucléaires en atmosphères ou l’accident de Tchernobyl.

 

Source: Good Planet